Les editions Lèse-Art

Plaquettes en animation flash.

Subtil alliance entre différentes personnalités littéraire

et les oeuvres de Boris Eloi

 

 

  artiste sanda voica et boris eloi b   jacqueline fischer et boris eloi
 
Sanda Voîca
   
Jacqueline Fischer
    alain dartevelle et boris eloi     Lèse art
 
Alain Dartevelle
   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jacques Izoard

 

 

 

 

 

" Je suis la mère et la fille ou le fils. Le poète oublie l’alphabet. Le peintre oublie les enluminures. « Le cycle du livre » ne fait que commencer. J’aime qu’un petit chapeau de travers attire mon attention. Boris Eloi dira : « C’est pour mieux vous aimer, mes enfants ! ». Amphores, visages et seins s’accumulent, parmi des livres fermés et ouverts, comme si la petite éternité s’était arrêtée… Gardons nos lèvres sèches et ne sourions jamais.  Ou chantons à mi-voix « Ma bohème »…Mais qu’est-ce que cela veut dire « exorciser le réel » ? Ces habits d’antan, je les vêts à l’instant pour mieux apprécier les tableaux de Boris Eloi « à la terrasse du voyage »… Ici, au Portugal ou au Pérou, sous je ne sais quel roi de Castille ! Comment poser une question qui se pose ? Comment dévorer du regard des regards, justement qui vous dévorent… ? Le mystère demeure entier. Peut-être le big-bang s’est-il produit…sans que nous le sachions. Alors les personnages de Boris Eloi reviennent de loin. Et il importe au plus haut degré de les accueillir avec allégresse et amour.  "

Jacques Izoard