Piller la femme tronc 80x60Si tendrement votre 80x50 cmFille à la chaise 60x80 cmTout sétire en dentelles 80x60 cmL'objet de ton corps 90x60 cmL'objet de ton corps 80x60 cm50x50 cmces liens qui nous rattachent 80x60 cmReflet d'ébéne 90x60 cmOasisLe tartuffe corniflutant 80x70 cmTaille manequin 80x80 cmAtitude 80x65 cmLouise Labé - Poétesse 80x50 cmUne mythologie de l'intemporel 80x50 cmFemme du Maghreb 80x50 cmDétail Femme du MaghrebLa sybilleLe rebond d'une ombre 60x70 cmLa chambre au sonattes
 

Période -1983-1999-



Boris Eloi est de tout cœur attaché à l’expression picturale. Il a des naïvetés d’autodidacte et des minuties d’Homme de métier. On a dit qu’il était une « espèce de muet qui découvre la parole dans la pratique de son art. Il est déconcertant et ne craint pas d’aborder les personnages. Il se tire avec honneur d’une série de portraits imaginaires de la Sybille, du « désastrologue », d’Œdipe-Roi, de Louise Labbé et même de Picasso. Attentif, perfectionniste, riche en couleurs vives et sans vulgarité, son art est imprégné de la vie secrète des ombres et des arcanes de la cosmologie. Discret et cependant nourri de texte cabalistique, il chemine un peu prophète, un peu néophyte, inspiré, entre l’écoute de la mort et la lueur du doute, il mérite attention et respect.

Stephane Rey